Migrations

Côte d’ivoire: Commerce, les secrets de la réussite des femmes yoruba

Elles viennent du Nigéria et en Côte d’Ivoire on les appelle communément «femmes anango». Spécialisées dans la vente au détail des objets ménagers, elles se rencontrent d’Abidjan à Bouaké, en passant par Gagnoa. Dans le milieu du commerce où elles évoluent, leur insertion constitue une réussite. Elles se félicitent de l’hospitalité ivoirienne, mais ne cachent pas les difficultés liées à leur secteur d’activité. Enquête ! Lire la suite →

————————————————————————–

Enquête / Traite transfrontalière des enfants vers la Côte d’Ivoire : Au cœur d’une tragédie

La traite transfrontalière des enfants au Nord de la Côte d’Ivoire bénéficie de réseaux bien ficelés tant au Mali qu’au Burkina Faso. Le phénomène perdure malgré la sensibilisation.

Ibrahim, quatorze ans, est burkinabé. A Diawala, dans le département de Ouangolodougou, à la frontalière de la Côte d’Ivoire avec le Burkina Faso et le Mali, il passe une bonne partie de sa journée derrière les bœufs. Jour après jour, il conduit ces animaux pour les aider à se nourrir. Il n’est pas berger, il est bouvier. Lire la suite →

————————————————————————–

Enquête / Traite transfrontalière des enfants vers la Côte d’Ivoire : Au cœur d’une tragédie

La traite transfrontalière des enfants au Nord de la Côte d’Ivoire bénéficie de réseaux bien ficelés tant au Mali qu’au Burkina Faso. Le phénomène perdure malgré la sensibilisation.

Ibrahim, quatorze ans, est burkinabé. A Diawala, dans le département de Ouangolodougou, à la frontalière de la Côte d’Ivoire avec le Burkina Faso et le Mali, il passe une bonne partie de sa journée derrière les bœufs. Jour après jour, il conduit ces animaux pour les aider à se nourrir. Il n’est pas berger, il est bouvier. Lire la suite →

 ———————————————————————–

Enquête / Traite transfrontalière des enfants vers la Côte d’Ivoire : Au cœur d’une tragédie

La traite transfrontalière des enfants au Nord de la Côte d’Ivoire bénéficie de réseaux bien ficelés tant au Mali qu’au Burkina Faso. Le phénomène perdure malgré la sensibilisation.

Ibrahim, quatorze ans, est burkinabé. A Diawala, dans le département de Ouangolodougou, à la frontalière de la Côte d’Ivoire avec le Burkina Faso et le Mali, il passe une bonne partie de sa journée derrière les bœufs. Jour après jour, il conduit ces animaux pour les aider à se nourrir. Il n’est pas berger, il est bouvier. Lire la suite →

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s